Les prix

Prix Aurora-Boréal

Les prix Boréal sont les seuls prix du Canada francophone à être décernés directement par le public des lecteurs dans les genres de la science-fiction et du fantastique, lors du congrès Boréal tenu annuellement1. Le premier prix Boréal, créé par Élisabeth Vonarburg, a été remis lors du congrès Boréal tenu à Chicoutimi, qui était également le premier du genre. Le premier lauréat a été Norbert Spehner, pour la fondation (en 1974) et la direction de la revue Requiem (devenue Solaris en 1979) ainsi que pour la direction de la collection Chroniques du Futur, aux éditions du Préambule, première collection d'importance consacrée à la science-fiction canadienne-française. Les prix Boréal ont pris leur forme actuelle à l'initiative de René Beaulieu, écrivain, critique et traducteur de SF québécoise, lors du deuxième congrès Boréal, tenu à Québec en 1980, en collaboration et dans le cadre du Salon international du livre de Québec. La formule de ces prix a connu par la suite quelques modifications mineures, restant encore aujourd'hui encore assez semblable à ce qu'elle était lors de sa fondation. En 2011, certains des prix Boréal ont été fusionnés avec les prix Aurora pour plus de commodité, notamment au niveau des catégories "meilleur roman", "meilleure nouvelle" et "meilleur ouvrage".

Le prix Aurora, anciennement prix canadien de la science-fiction et du fantastique, est un prix littéraire de science-fiction et de fantastique décerné par l'Association canadienne de la science-fiction et du fantastique.

Au début, il récompense le travail d'auteurs canadiens en science- fiction ou en fantastique. Par la suite, les fans sont éligibles et d'autres catégories s'ajoutent, mais les auteurs doivent être d'origine canadienne. Par exemple, l'une des catégories souligne le travail d'un fan, alors qu'une autre souligne le travail artistique effectué par une personne. Certaines catégories sont aussi éliminées ou ajoutées au fil des ans, reflétant les changements dans l'industrie.

Le choix des gagnants se fait selon une approche qui rappelle celle des prix Hugo. Elle commence par une période de sélection des titres, laquelle est suivie d'une période de vote. Il se fait selon la formule australienne : les électeurs ordonnent leurs choix en ordre descendant. La remise des prix se fait lors d'un congrès littéraire généralement dédié à la science-fiction et au fantastique.

Depuis 1991, les récompenses sont regroupées en 10 catégories :

  • 6 pour les professionnels : 3 en anglais, 3 en français ;
  • 3 pour les fans ;
  • 1 pour l'accomplissement artistique, par exemple illustrations (les professionnels et les fans sont éligibles).

Le prix est accompagné d'un trophée qui change de forme au cours des années : parchemin, sculpture, etc. Certaines années, le prix pour une catégorie n'est pas décerné, alors qu'à d'autres, il peut être décerné à deux récipiendaires.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Prix Boréal de Wikipédia en français (auteurs)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Prix Aurora de Wikipédia en français (auteurs)

Les gagnants des prix 2015

http://revue.leslibraires.ca/actualites/les-prix-litteraires/les-gagnants-des-prix-aurora-boreal-2015

Prix Jacques-Brossard de la science-fiction et du fantastique

Le prix Jacques-Brossard de la science-fiction et du fantastique, anciennement grand prix de la science-fiction et du fantastique québécois (GPSFFQ), récompense l'ensemble de l'œuvre d'une année d'un écrivain québécois dans le domaine de la science-fiction et du fantastique.

Créé en 1984 afin de combler la lacune en ce domaine, le GPSFFQ est un prix littéraire majeur dans ces deux genres au Québec, et le seul prix « professionnel ». Il recueille plus d'une centaine de candidatures chaque année. Il a pour objectif de promouvoir ces genres auprès du public et leur production chez les auteurs. Il est assorti d'une bourse de 2500$ canadiens.

Le prix est administré par un organisme à but non lucratif dont le conseil d'administration est composé de sept membres représentatifs du milieu de la science-fiction au Québec, dont au moins un doit être un auteur. Le conseil administre les règlements du prix, établit les œuvres admissibles, voit à la constitution du jury, agit à titre de service de presse et de recherche de commanditaires et organise l'événement de remise du prix. En 2005, le président du conseil d'administration est Patrick Senécal, auteur entre autres du roman Sur le seuil dont a été tiré un film québécois à succès, et professeur de littérature et de cinéma au cégep de Drummondville.

À partir de 2008, le prix porte le nom du prix Jacques-Brossard de la science-fiction et du fantastique, d'après Jacques Brossard.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Prix Jacques-Brossard de la science-fiction et du fantastique de Wikipédia en français (auteurs)

Français