Depuis 1979

Logo SFSF Boréal inc.Le congrès Boréal est le principal congrès de littérature de science-fiction, fantastique, fantasy, imaginaire et horreur au Québec. C'est le rendez-vous des auteurs professionnels et amateurs, éditeurs et lecteurs de genre. Une foule d'activités y sont organisées dont des tables rondes, des conférences, un colloque, des projections, des contes, des séances de signatures et bien d'autres données par les grands noms et les sommités du milieu littéraire.

Le congrès 2016 est terminé

J'espère que tu as apprécié ton passage au congrès Boréal. Il vient tout juste de se terminer avec l'AGA de l'organisme SFSF Boréal inc. qui chapeaute le congrès sur lequel je suis administrateur au CA. Je vais te faire un petit post mortem pendant que j'ai encore les chiffres en tête. Ça reste des chiffres approximatifs car notre secrétaire-trésorier Jean-Louis Trudel devait prendre son autobus à 18h.

La soirée de contes des Conteurs de La Lièvre du vendredi soir fut très appréciée avec le Bar Foyer bien plein d'une capacité d'une soixantaine de places. Le samedi, qui fut notre grosse journée. Pour toute la fin de semaine nous somme montés à un peut plus de 200 personnes en incluant les congressistes, journalistes et invités qui avaient une entrée de courtoisie en plus de notre vingtaine de bénévoles qui se sont passé le flambeau d'une journée à l'autre. Merci à Mark-André Roy et l'organisme Mesures alternatives des vallées du Nord et ses jeunes de nous avoir donné un coup de main inestimable. Le dimanche a été aussi achalandé que notre vendredi avec la remise des Prix Aurora/Boréal et le discours de clôture qui s'est terminé à 15h45.

Nous estimons majoritaire la présence de personnes venant de l'extérieur au congrès. Nous avions un autobus de 21 places que nous avons nolisé qui partait de Québec et prenait du monde de Trois-Rivière et de Montréal en chemin. Nous avions une entente avec le Comfort Inn de Mont-Laurier et les 35 chambres allouées au congrès ont été comblées. Nous avions aussi logé trois de nos invités de l'extérieur du Québec dans le Gîte au pied du courant et 5 dans des familles d'accueil. Ils y ont beaucoup apprécié leur séjour. Plusieurs autres personnes ont logé dans d'autres établissements et même trois personnes ont fait du camping. La majorité des restaurants de Mont-Laurier ont été visités par les congressistes. J'ai entendu de bons commentaires de la part des congressistes sur leurs expériences culinaires.

Personnellement, j'ai beaucoup apprécié ma fin de semaine. J'ai atteint mes objectifs et j'ai eu beaucoup de commentaires positifs. Je tiens à remercier Sandy Desjardins qui a pris la gestion en charge durant la fin de semaine que j'aurais eu de la difficulté à faire moi-même vu mon accident au pied. J'ai encore retrouvé le sentiment de grande famille ouverte que dégage la communauté et j'ai été heureux de faire découvrir ma ville natale à cette nouvelle seconde famille dans laquelle j'ai été inclus. À l'AGA nous avons reçu les suggestions d’amélioration pour les futurs congrès, mais aucune erreur majeur n'a été commise. Les invités et congressistes ont beaucoup aimé l'ambiance du magnifique complexe de l'Espace Théâtre. Je tiens à féliciter le professionnalisme, la flexibilité et l'efficacité de l'équipe technique de l'Espace Théâtre qui nous a accompagné tout au long de la fin de semaine. J'ai aussi eu une équipe de bénévoles merveilleux. J'ai réalisé un rêve.

C'est un rendez-vous à Québec pour 2017 et peut-être dans 3 ou 4 ans de retour à Mont-Laurier.

Bonne journée! 

Joris Lapierre-Meilleur

Gagnants et finalistes aux Prix Aurora/Boréal 2016

Les gagnants de cette année sont :

  • Prix du meilleur roman a été remis à Philippe-Aubert Côté - Auteur pour Le Jeu du Démiurge.
  • Prix de la meilleure nouvelle a été remis à Jean-Louis Trudel - Auteur pour Gader un phénix en cage, paru dans la Revue Solaris 195.
  • Prix du meilleur ouvrage connexe a été remis à la revue Solaris.
  • Prix de la création artistique audiovisuelle a été remis à Grégory Fromenteau, pour ses couvertures des romans Le Jeu du Démiurge et Les Marches de la Lune Morte, etc.
  • Prix de la fanédition a été remis au webzine la République du Centaure (Alain Ducharme).

La liste des finalistes aux Prix Aurora/Boréal 2016 est disponible au http://congresboreal.ca/prix-boreal/

Soyez libre de communiquer les bonnes nouvelles à qui bon vous semble!

Autorisation de voyage électronique (AVE)

À vérifier pour nos visiteurs venant de l'étranger. À compter du 15 mars 2016, les voyageurs étrangers dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale devront obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Cette exigence ne s’applique pas entre autres aux citoyens des États-Unis et aux voyageurs qui possèdent un visa valide. Aucune modification n’a été apportée aux exigences applicables à l’entrée par d’autres moyens de transport (par voie terrestre ou maritime). N’attendez pas à la dernière minute! Présentez votre demande d’AVE dès maintenant!

Source : http://www.cic.gc.ca

Appel à tous

Vous avez quelque chose à dire? Vous aimez intervenir? Il nous reste des places sur quelques-unes de nos tables rondes pour vous. (Contactez-nous à l’adresse info2016@congresboreal.ca
--- 

  • Le monde de l’édition (Spécial Les 20 ans des éditions Alire.)
  • Faire voyager les livres (Libérez les livres, bookcrossing, croque-livres, bibliothèque libre-service, librairie mobile et autres moyens de faire voyager les livres.)
  • L'infinité des clichés (Les clichés, bon ou mauvais à utiliser pour un auteur?)
  • La cartographie des pays imaginaires (Les histoires pourraient-elles exister sans carte ? Est-ce devenu un cliché en fantasy?)
  • Here be dragons or fear of the unknown (en anglais) (Greek mythology to monster hiding under the bed, the unknown is often a source of fear and a inspiration for the horror.)

---
De plus, si vous êtes un auteur ou un éditeur et que vous désirez organiser une séance de signature, une lecture ou un lancement dans le cadre du congrès Boréal 2016, contactez-nous à l’adresse info2016@congresboreal.ca pour nous en faire part le plus tôt possible.

Enfin, si vous désirez avoir votre kiosque au congrès de 2016 visitez notre page d’inscription ici http://2016.congresboreal.ca/fr/node/10

Lauréats des Prix Aurora 2015

Traduction en français de la source : http://www.prixaurorawards.ca/2015-prix-aurora-award-winners/

Cette année, le Prix Aurora du Meilleur Roman Anglais a été remporté par A Play of Shadow de Julie E. Czerneda, publié par DAW Books.

Deux lauréats ex-aequo cette année pour le Prix du Meilleur Roman Anglais Pour Jeunes Adultes : Lockstep de Karl Schroeder, publié par Tor Books, et Out of This World de Charles de Lint, publié par Razorbill Canada.

Eric Choi repart avec le Prix de la Meilleure Fiction Courte pour son histoire Crimson Sky, publiée dans l’édition de Juillet/Août du magazine Analog. Le Prix du Meilleur Poème / de la Meilleure Chanson est allé à Tony Pi pour A Hex, With Bess , publié dans Wrestling With Gods: Tesseracts Eighteen, EDGE.

Depuis 35 ans, les Prix Aurora récompensent les œuvres littéraires ou réalisées par des fans considérées comme exceptionnelles par l’Association Canadienne de Science Fiction et de Fantasy. Cette année, la cérémonie de remise des Prix s’est tenue le 22 novembre à Toronto, Ontario, conjointement avec SFContario 6. Au total, onze prix ont été remis.

Ci-suit la liste complète des lauréats :

Joël Champetier, un ami cher et un Boréalien de la première heure

Joël Champetier au congrès mondial de science-fiction, Anticipation, à Montréal en 2009, avec le trophée d'un autre Prix Aurora pour la revue qu'il dirigeait.

Joël Champetier au congrès mondial de science-fiction, Anticipation, à Montréal en 2009, avec le trophée d'un autre Prix Aurora pour la revue qu'il dirigeait.

Au terme d'un combat de plusieurs mois, notre ami Joël Champetier a succombé le samedi 30 mai dernier à une leucémie diagnostiquée après le congrès Boréal 2014. Il avait cinquante-sept ans et il avait assisté à quasiment tous les congrès Boréal depuis le premier en 1979. Sa présence souriante chaque année nous était chère et son absence laissera désormais un vide irremplaçable.

Pages